Les SMS contre les oublis de pilule

Catégorie: Actualites du secteur

Les usages des SMS sont aussi nombreux que les entreprises ou organismes qui les utilisent. On connaissait les rappels par SMS pour des rendez-vous, des réservations ou encore pour l’organisation d’évènements mais il semble que ces alertes peuvent également bénéficier au secteur de la santé.

Ainsi une étude récente publiée dans la revue Obstetrics & Gynecology suggère que la réception quotidienne d’un SMS d’information améliore nettement le taux de prise de la pilule contraceptive.

La pilule est le moyen de contraception préféré des Françaises : une femme sur quatre en âge de féconder déclare la prendre, et la proportion d’utilisatrices est particulièrement élevée chez les jeunes. Chez les 20-24 ans, la pilule est plébiscitée par 60% des femmes interrogées !

La méthode se révèle particulièrement efficace lorsque les cachets sont pris en conformité avec la prescription, mais les oublis sont faciles et fréquents. Les grossesses involontaires sont souvent dues à une prise irrégulière du contraceptif.

Afin de mesurer l’efficacité d’un rappel quotidien une étude clinique a été conduite sur un groupe de 962 femmes New-Yorkaises âgées de 13 à 25 ans pendant une durée de 6 mois. La majorité des participantes provenait de catégories socio-professionnelles ayant un fort taux de grossesses non planifiées.

Toutes les femmes se sont vues proposer un suivi médical régulier ainsi que des réunions d’information ; la moitié a également reçu des SMS éducatifs quotidiens. Ces messages comportaient des renseignements sur les bénéfices, mais aussi sur les risques de la prise de pilule.

L’étude a révélé que 75% des femmes ayant reçu des SMS prenaient leurs cachets régulièrement, contre 54% des femmes bénéficiant du seul suivi médical. Le groupe à qui l’on envoyait des SMS a progressivement diminué sa prise de la pilule après la fin du projet, alors que les statistiques pour l’autre groupe sont demeurées stables. Après quelques mois, l’on ne pouvait plus observer de différence entre les deux groupes.

Il semble donc qu’il y ait une corrélation directe entre la lecture quotidienne d’un SMS et une bonne prise du médicament. Quelques entreprises Européennes proposent déjà à leurs clientes l’envoi d’un SMS quotidien de rappel : celui-ci est plus fiable qu’une alarme, car il prend en compte les jours sans pilule. Le SMS est particulièrement adapté à ce type d’opération du fait de son caractère immédiat et personnel.